Dimanche 18 Avril 2021

Actus et culture animalières

Version Beta 2.1

RÉPERTOIRES
ARCHIVAGES
HALLS
THÈMES
FORMAT
RÉACTIONS
NOUS AIDER

The Kooples renonce à la fourrure grâce à l'ONG PETA

Ce contenu est, implicitement ou non, plutôt défavorable au changement de statut des animaux en tant qu’êtres soumis aux caprices de la brutalité humaine.
Contenu issu d’un livre, d’une revue, d’un magazine
Podcast, ou contenu audio
GF
Grand Format
Synthèse
Article-source publié le
 22 septembre 2016
Contenu central
Manifestation de PETA devant la boutique londonienne de Carnaby. (Crédits : PETA)
AjustezCes options sont inopérantes sous Internet Explorer 8
votre confort de lecture

Nouvelle victoire dans la mode pour les défenseurs des animaux : The Kooples bannit la fourrure de ses collections.

Nouvelle victoire dans la mode pour les défenseurs des animaux : The Kooples bannit la fourrure de ses collections.

« Les consommateurs d’aujourd’hui ne veulent pas d’une industrie qui confine les animaux à l’étroit dans de minuscules cages, les frappe violemment et leur arrache la peau », déclare Isabelle Goetz, porte-parole de PETA France. En renonçant à la fourrure, The Kooples a pris une décision juste pour les animaux et pour les consommateurs. »

La persévérance aura donc payé.
Depuis plus d’un an en effet, PETA multipliait actions et campagnes, soutenu notamment par le chanteur Pete Doherty.

Le chanteur Pete Doherty s'est joint à PETA pour que The Kooples s'engage dans l'abandon de la fourrure. (Crédits : Closer)

Près de 16000 sympathisants de PETA France et affiliées avaient également contacté The Kooples pour signifier leur mécontentement.

(…)

« Nous avions déjà arrêté l’utilisation de l’angora dans toutes nos collections et dans tous les pays, grâce au courage et au savoir de PETA qui nous a aidé à comprendre le traitement cruel infligé aux animaux dont nous n’étions pas au courant, explique Nicolas Dreyfus, le directeur exécutif de The Kooples. Nous sommes extrêmement préoccupés par la souffrance des animaux et nous avons pris aujourd’hui la décision d’arrêter l’utilisation de toutes fourrures »

The Kooples (300 magasins environ à travers le monde) rejoint ainsi d’autres grandes marques et créateurs ; Stella McCartney, Vivienne Westwood, Armani, Franck Sorbier, Ralph Lauren, Topshop, H&M, Zara … qui savent donner du style sans faire la peau aux animaux.

Article indexé par Franck Isaac
Article traduit par Franck Isaac
La pétition en ligne ici
Auteur(s)
Anne-Cécile Beaudoin
Auteur(s) de l'oeuvre
Publication complète
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont composés / sélectionnés par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)
Morceaux choisis
« Les consommateurs d’aujourd’hui ne veulent pas d’une industrie qui confine les animaux à l’étroit dans de minuscules cages, les frappe violemment et leur arrache la peau »
Près de 16000 sympathisants de PETA France et affiliées avaient également contacté The Kooples pour signifier leur mécontentement.
The Kooples (300 magasins environ à travers le monde) rejoint ainsi d’autres grandes marques et créateurs ; Stella McCartney, Vivienne Westwood, Armani, Franck Sorbier, Ralph Lauren, Topshop, H&M, Zara …
RECHERCHE PAR ÉTIQUETTES
Auteur(s)
Anne-Cécile Beaudoin
Auteur(s) de l'œuvre
Publication complète
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont composés / sélectionnés par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)
« Les consommateurs d’aujourd’hui ne veulent pas d’une industrie qui confine les animaux à l’étroit dans de minuscules cages, les frappe violemment et leur arrache la peau »
Près de 16000 sympathisants de PETA France et affiliées avaient également contacté The Kooples pour signifier leur mécontentement.
The Kooples (300 magasins environ à travers le monde) rejoint ainsi d’autres grandes marques et créateurs ; Stella McCartney, Vivienne Westwood, Armani, Franck Sorbier, Ralph Lauren, Topshop, H&M, Zara …
RECHERCHE PAR ÉTIQUETTES
0 0 voter
L'article est-il instructif ?
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires