Le média d'informations et de culture animalière

Samedi 6 Mars 2021

Le média d'informations et de culture animalière

Engageons-nous pour
une information complète sur
la zoodiversité et la cause animale

RÉPERTOIRES
ARCHIVAGES
HALLS
THÈMES
FORMAT
RÉACTIONS
NOUS AIDER

One Voice attaque le Buffalo Circus pour sauver le lion Elyo

Ce contenu est, implicitement ou non, plutôt défavorable au changement de statut des animaux en tant qu’êtres soumis aux caprices de la brutalité humaine.
Contenu issu d’un livre, d’une revue, d’un magazine
Podcast, ou contenu audio
GF
Grand Format
Portrait
Article mis à jour le
 11 juin 2019
Contenu central
Le lion Elyo du Buffalo Circus, souvent seul dans le noir, se mutile et se meurt d'ennui dans sa cage. (Crédits : One Voice)
AjustezCes options sont inopérantes sous Internet Explorer 8
votre confort de lecture

Le combat de l’association dure depuis plus d’un an. En avril 2018, les militants de One voice avaient déjà porté plainte à Dunkerque dans le Nord, contre le cirque Buffalo, avec une demande de retrait immédiat de l’animal blessé.

Les autorités avaient également été saisies. Sans succès. La démarche est restée vaine.

Cette, fois les défenseurs de la cause animale se retrouveront au tribunal de grande instance de Laval, avec l’espoir de sauver Elyo.

L’association a sollicité l’avis du Donald Broom, professeur émérite du département de médecine vétérinaire de l’Université de Cambridge. Son regard sur la situation du fauve est sans appel. Il dénonce la cruauté de ceux qui lui imposent un tel calvaire.
Pour ce spécialiste mondial du bien-être animal, le fauve « a évidemment un comportement anormal et ses mouvements stéréotypés sont l’expression flagrante de sa détresse« .

Par ailleurs, le vétérinaire souligne qu’Elyo passe « beaucoup de temps assis à ne rien faire ».

Le lion Elyo (Nale) malheureux comme une pierre, dans sa cage. (Crédits : One Voice)
Mépris des autorités pour le bien-être animal

L’animal croupirait au fond d’une camionnette exigüe, sans le moindre contact social, totalement apathique. Au vu des blessures apparaissant sur les photos, il se frotterait contre les barreaux de sa cage jusqu’au sang.

L’évaluation de Donald Broom rejoint celle qui avait été effectuée par le vétérinaire mandaté par le Procureur de la République de Dunkerque lors du premier dépôt de plainte contre le cirque en avril 2018.

Dans son rapport, dont One Voice dit s’être procuré une copie, le spécialiste attesterait noir sur blanc  » qu’ Elyo pâtit de graves défauts de soins et qu’il présente un mal-être caractérisé, causes d’une immense détresse et souffrance ». « Un constat aussi explicite qu’alarmant qui aurait dû faire bouger les autorités! », s’insurgent les militants de l’association. Et pourtant, non…l’affaire a été classée.

« Nous sommes scandalisés par ce mépris évident de la souffrance d’un lion maltraité, tout autant que par celui de la loi supposée encadrer la détention des animaux de cirques ! »  Pas de quoi lâcher prise. Les représentants de One voice se disent aujourd’hui « plus déterminés que jamais à sauver ce grand félin de l’enfer et faire reconnaître ses droits ».

L’audience s’ouvre mardi 7 juin devant le tribunal de Grande Instance de Laval à 9 heures. Les militants se rassembleront ensuite devant la préfecture de Mayenne à 11 heures. Une pétition a été lancée par l’association.

(…)

Article indexé par Franck Isaac
La pétition en ligne ici
Post-Scriptum

Finalement, Elyo (Nale) sera transféré dans le zoo-refuge de la Tanière, en Eure-et-Loir durant l’été 2019. One Voice cherche à obtenir la garde du lion pour le transférer dans un sanctuaire en Afrique du Sud. Les propriétaires du Buffalo Circus ont été relaxés de la plainte de One Voice pour actes de cruautés, malgré les preuves vétérinaires accablantes, démontrant une fois de plus la complaisance et le laxisme de la Justice envers les tortionnaires d’animaux sauvages.

Auteur(s)
Céline Dupeyrat
Auteur(s) de l'oeuvre
Publication complète
Meta-source
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont composés / sélectionnés par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)
Morceaux choisis
Pour ce spécialiste mondial du bien-être animal, le fauve « a évidemment un comportement anormal et ses mouvements stéréotypés sont l’expression flagrante de sa détresse ».
Au vu des blessures apparaissant sur les photos, il se frotterait contre les barreaux de sa cage jusqu’au sang.
« Nous sommes scandalisés par ce mépris évident de la souffrance d’un lion maltraité, tout autant que par celui de la loi supposée encadrer la détention des animaux de cirques ! »
RECHERCHE PAR ÉTIQUETTES
Auteur(s)
Céline Dupeyrat
Auteur(s) de l'œuvre
Publication complète
Meta-source
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont composés / sélectionnés par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)
Pour ce spécialiste mondial du bien-être animal, le fauve « a évidemment un comportement anormal et ses mouvements stéréotypés sont l’expression flagrante de sa détresse ».
Au vu des blessures apparaissant sur les photos, il se frotterait contre les barreaux de sa cage jusqu’au sang.
« Nous sommes scandalisés par ce mépris évident de la souffrance d’un lion maltraité, tout autant que par celui de la loi supposée encadrer la détention des animaux de cirques ! »
Donald Maurice Broom (né le 14 juillet 1942) est un biologiste anglais et professeur émérite de bien-être animal à l'université de Cambridge. Il a été chargé de cours, maître de conférences et lecteur à l'université de Reading. Parmi ses fonctions consultatives antérieures, il a été conseiller scientifique auprès du Comité permanent du Conseil de l'Europe sur le bien-être des animaux dans les élevages (1987-2000), président du Comité scientifique vétérinaire de l'Union européenne (section du bien-être des animaux - 1990-1997) et membre du Conseil britannique pour le bien-être des animaux d'élevage (1991-1999). Il a pris sa retraite en tant que professeur Colleen Macleod de bien-être animal en 2009, mais il continue d'exercer ses autres fonctions de vice-président du panel sur la santé et le bien-être des animaux de l'Autorité européenne de sécurité des aliments et de président du groupe de travail sur le bien-être des animaux pendant le transport terrestre pour l'Organisation mondiale de la santé animale. Broom est un chercheur scientifique et un vulgarisateur scientifique qui a écrit de nombreux livres et articles sur l'éthologie, le bien-être animal et l'évolution, donne des conférences publiques et des émissions, et conseille les organes politiques européens sur les questions scientifiques liées au bien-être animal. (Crédits : Ste Catharine's College / Wikipédia)
RECHERCHE PAR ÉTIQUETTES
0 0 voter
L'article est-il instructif ?
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires