Dimanche 18 Avril 2021

Actus et culture animalières

Version Beta 2.1

RÉPERTOIRES
ARCHIVAGES
HALLS
THÈMES
FORMAT
RÉACTIONS
NOUS AIDER

On ne devrait jamais parler de "l'animal"

Ce contenu est, implicitement ou non, plutôt défavorable au changement de statut des animaux en tant qu’êtres soumis aux caprices de la brutalité humaine.
Contenu issu d’un livre, d’une revue, d’un magazine
Podcast, ou contenu audio
GF
Grand Format
Entretien
Analyse
Jacques Derrida et son chat
La question animale est un point très sensible dans la philosophie de Jacques Derrida.
Crédits : Séquence non retenue du documentaire "Derrida" (2002)
Article vidéo créé par Franck Isaac
La pétition en ligne ici
Morceaux choisis
La question de l’animal revient dans tous mes textes, depuis le début.
Quand on dit « l’animal », on a déjà commencé à ne plus rien comprendre.
Il n’y a pas de raison qu’on mette dans la même catégorie d’animal le singe, l’abeille, le serpent, les chiens, les chevaux, les anthropoïdes ou les microbes. Ce sont des types d’organisation de la vie radicalement différents.
Il y a très peu de philosophes qui n’ont pas cédé à ce préjugé sur l’animal.
RECHERCHE PAR ÉTIQUETTES
La question de l’animal revient dans tous mes textes, depuis le début.
Quand on dit « l’animal », on a déjà commencé à ne plus rien comprendre.
Il n’y a pas de raison qu’on mette dans la même catégorie d’animal le singe, l’abeille, le serpent, les chiens, les chevaux, les anthropoïdes ou les microbes. Ce sont des types d’organisation de la vie radicalement différents.
Il y a très peu de philosophes qui n’ont pas cédé à ce préjugé sur l’animal.
RECHERCHE PAR ÉTIQUETTES
0 0 voter
L'article est-il instructif ?
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires