Dimanche 18 Avril 2021

Actus et culture animalières

Version Beta 2.1

RÉPERTOIRES
ARCHIVAGES
HALLS
THÈMES
FORMAT
RÉACTIONS
NOUS AIDER

L'orang-outan qui offrit son aide à un être humain

Ce contenu est, implicitement ou non, plutôt défavorable au changement de statut des animaux en tant qu’êtres soumis aux caprices de la brutalité humaine.
Contenu issu d’un livre, d’une revue, d’un magazine
Podcast, ou contenu audio
GF
Grand Format
Synthèse
Article-source publié le
 7 février 2020
Contenu central
Orang-outan - Bornéo
Il y a des gestes qui semblent appartenir au patrimoine commun de certains primates dont nous faisons partie. (Crédits : Anil Prabhakar)
AjustezCes options sont inopérantes sous Internet Explorer 8
votre confort de lecture

Un moment assez exceptionnel a été photographié récemment sur l’île de Bornéo. Une photo montrant un orang-outan offrant son aide à un homme qui se trouvait dans la rivière a été publiée mi-janvier par un photographe amateur, Anil Prabhakar. Il était en safari dans une zone forestière en Indonésie

Un moment assez exceptionnel a été photographié récemment sur l’île de Bornéo. Une photo montrant un orang-outan offrant son aide à un homme qui se trouvait dans la rivière a été publiée mi-janvier par un photographe amateur, Anil Prabhakar. Il était en safari dans une zone forestière en Indonésie

L’homme qui a l’air coincé dans la rivière est en fait un agent travaillant pour la Fondation pour la survie des orangs-outans de Bornéo, une organisation à but non lucratif visant à protéger les espèces menacées. Le travailleur était en train de chasser les serpents de ce point d’eau pour protéger les primates, mais en plein travail, il a été interrompu par ce curieux visiteur.

Le photographe a confié jeudi 6 février au Daily Mail que le “chasseur de serpent” avait refusé la main du grand singe, car il s’agissait d’un animal sauvage.

“Quelqu’un lui a dit qu’il y avait un serpent dans la rivière. Le gardien s’y est rendu et a nettoyé les buissons. Un orang-outan est venu sur la rive et regardait ce qu’il faisait. Il s’est alors approché et a donné sa main. Le gardien s’est éloigné. Je lui ai demandé plus tard pourquoi et il a dit : ‘C’est un animal sauvage, pas un animal que nous connaissons’”, a expliqué l’auteur du cliché.

Une scène hors du commun qui a dû surprendre l’homme dans cette rivière.

Article indexé par Franck Isaac
Article traduit par Franck Isaac
La pétition en ligne ici
Auteur(s)
Charles Deque
Auteur(s) de l'oeuvre
Publication complète
Meta-source
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont composés / sélectionnés par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)
Morceaux choisis
Un orang-outan est venu sur la rive et regardait ce qu’il faisait. Il s’est alors approché et a donné sa main. Le gardien s’est éloigné.
RECHERCHE PAR ÉTIQUETTES
Auteur(s)
Charles Deque
Auteur(s) de l'œuvre
Publication complète
Meta-source
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont composés / sélectionnés par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)
Un orang-outan est venu sur la rive et regardait ce qu’il faisait. Il s’est alors approché et a donné sa main. Le gardien s’est éloigné.
RECHERCHE PAR ÉTIQUETTES
0 0 voter
L'article est-il instructif ?
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires