Tout être doté d'une personnalité est une personne

Version Bêta - En construction - Lancement officiel : 1er semestre 2021
Mercredi 20 Janvier 2021
Le Webcurateur d’actualités animalières
Tout être vivant doté d’une personnalité est une personne
Annuaires évènementiel & associatif animaliers

Engageons-nous pour
une information complète sur
la zoodiversité et la cause animale

|
|
RÉPERTOIRES
ARCHIVAGES
HALLS
THÈMES
FORMAT
RÉACTIONS
NOUS AIDER

L'Inde devient leader dans l'exportation de viande bovine

Sacré marché / L’Inde devient leader dans l’exportation de viande bovine

Ce contenu est, implicitement ou non, plutôt défavorable au changement de statut des animaux en tant qu’êtres soumis aux caprices de la brutalité humaine.
Contenu issu d’un livre, d’une revue, d’un magazine
Podcast, ou contenu audio
GF
Grand Format
Synthèse
Article-source publié le
 8 avril 2019
Contenu central
En Inde, il est habituel de laisser les vaches sacrées mourir de vieillesse, ou de les vendre aux musulmans pour les exporter hors du pays. (Crédits : Javed Rava / The Indian Express)
AjustezCes options sont inopérantes sous Internet Explorer 8
votre confort de lecture

Je montrais dans un récent article qu’on ne peut pas produire du lait et ne pas manger les vaches, et que ne pas manger les vaches c’est décider la fin du lait et la disparition des vaches. Ce qui ne chagrinera pas les véganes.

La réalité dépasse la fiction : vient juste de paraître dans Le Monde magazine du 6 avril 2019 un article qui est une parfaite illustration de mon propos.

(…)

L’Inde a le plus gros cheptel bovin du monde et est le premier producteur mondial de lait. Le lait est partout dans l’alimentation indienne et la vache est sacrée parce qu’elle donne du lait. La production par vache est très basse et le circuit de distribution, réfrigération, pasteurisation quasi inexistant. Le résultat, c’est qu’il y a en quelque sorte davantage de vaches que de lait.

Une vache ne produit pas de lait sans mise bas préalable d’un veau.
En France, une vache laitière est dite « hors d’âge » à 6 ans, après trois lactations, et envoyée à la boucherie.

Il n’est pas possible de savoir à quel âge une vache prend sa retraite en Inde.
Elle est souvent élevée comme un animal domestique seule ou à trois ou quatre. Si elle finit sa carrière à 15 ans et qu’elle a eu son premier veau à 3 ans, elle aura fait 12 veaux.
Faire comme en Occident, manger les vaches en fin de carrière et les veaux n’est pas concevable en Inde. L’Inde est un pays où pour des raisons religieuses une grande partie de la population ne mange pas de viande, sauf de plus en plus du poulet, mais en tous cas pas de viande bovine. La viande n’est consommée que par les musulmans et les dalits (intouchables).

Transfert du péché

Que faire alors de cette marée de vaches et de veaux ? L’économie indienne a trouvé la solution en contournant le problème. Les musulmans ont créé un réseau d’abattoirs où les bovins sont sacrifiés selon le rite hallal et exportés vers les pays voisins (Vietnam à destination de la Chine). Ce qui n’est pas sans susciter une vraie guerre avec les nationalistes hindous. Ne pouvant consommer sa viande, l’Inde la vend à des incroyants et leur fait manger ce qui est interdit aux autochtones. C’est vraiment transférer le péché.

Et voilà comment l’Inde à la conscience pure et est devenue le premier exportateur mondial de viande.

(…)

Mais les commandos nationalistes poursuivent les lynchages contre les musulmans assassins de vaches.

Violences contre les mangeurs de viande, comme en France (à un moindre degré…), où les véganes et les adeptes de L214 agressent les bouchers, saccagent boucheries et élevages pour lutter contre l’oppression et l’exploitation des animaux au nom de l’antispécisme. Nationalistes hindous, véganes, végétariens, L214, même combat avec pour mobile proclamé l’amour des animaux. Il est paradoxal de voir des végétariens être plus agressifs que des carnivores.

Guerres de croyances

Toute guerre doit se trouver un alibi moral. Les Hindous font la guerre aux musulmans et les lapident par amour pour les animaux. Les chrétiens ont fait la guerre aux musulmans au nom de leur Dieu et du Christ.

(…)

Notre temps présent a remplacé l’amour du Christ par l’amour des Animaux. Avec les mêmes certitudes, la même agressivité et la même intolérance. Pour eux, tuer une vache c’est comme tuer un homme.

La pétition en ligne ici
Auteur(s)
Pierre Silberzahn
Auteur(s) de l'oeuvre
Publication complète
Meta-source
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont composés / sélectionnés par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)
Morceaux choisis
Le résultat, c’est qu’il y a en quelque sorte davantage de vaches que de lait.
Une vache ne produit pas de lait sans mise bas préalable d’un veau. En France, une vache laitière est dite « hors d’âge » à 6 ans, après trois lactations, et envoyée à la boucherie. 
Si elle finit sa carrière à 15 ans et qu’elle a eu son premier veau à 3 ans, elle aura fait 12 veaux. Faire comme en Occident, manger les vaches en fin de carrière et les veaux n’est pas concevable en Inde.
Ne pouvant consommer sa viande, l’Inde la vend à des incroyants et leur fait manger ce qui est interdit aux autochtones. C’est vraiment transférer le péché.
RECHERCHE PAR ÉTIQUETTES
Auteur(s)
Pierre Silberzahn
Auteur(s) de l'œuvre
Publication complète
Meta-source
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont composés / sélectionnés par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)
Le résultat, c’est qu’il y a en quelque sorte davantage de vaches que de lait.
Une vache ne produit pas de lait sans mise bas préalable d’un veau. En France, une vache laitière est dite « hors d’âge » à 6 ans, après trois lactations, et envoyée à la boucherie. 
Si elle finit sa carrière à 15 ans et qu’elle a eu son premier veau à 3 ans, elle aura fait 12 veaux. Faire comme en Occident, manger les vaches en fin de carrière et les veaux n’est pas concevable en Inde.
Ne pouvant consommer sa viande, l’Inde la vend à des incroyants et leur fait manger ce qui est interdit aux autochtones. C’est vraiment transférer le péché.
RECHERCHE PAR ÉTIQUETTES
0 0 voter
L'article est-il instructif ?
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires