|
|
|
Jeudi 23 Septembre 2021
Jeudi 23 Septembre 2021

Média participatif sur la condition animale

Version Beta 2.1

Média participatif sur la condition animale

Le plus grand élevage de chiens de laboratoire d'Europe se trouve en France

Ce contenu est, implicitement ou non, plutôt défavorable au changement de statut des animaux en tant qu’êtres soumis aux caprices de la brutalité humaine.
Contenu issu d’un livre, d’une revue, d’un magazine
Podcast, ou contenu audio
GF
Grand Format
Synthèse
Article mis à jour le
 11 juin 2020
Extrait de l'article
'élévage de Mézilles dans l'Yonne regroupe environ 1600 chiens depuis sa création en 1974, à destination essentiellement des laboratoires pharmaceutiques. (Crédits : One Voice)
AjustezCes options sont inopérantes sous Internet Explorer 8
votre confort de lecture

Installé au milieu d’une forêt, loin des regards indiscrets, le centre d’élevage du domaine des souches à Mézilles (Yonne) intrigue depuis sa création en 1974. D’autant que son propriétaire ne nous a jamais autorisé à filmer l’intérieur, ni accordé d’interview.

Installé au milieu d’une forêt, loin des regards indiscrets, le centre d’élevage du domaine des souches à Mézilles (Yonne) intrigue depuis sa création en 1974. D’autant que son propriétaire ne nous a jamais autorisé à filmer l’intérieur, ni accordé d’interview.

L’élevage s’étend sur 7 000 mètres carrés avec près de 1 600 chiens. Avec un chiffre d’affaire qui tourne autour de 1,3 million euros, l’entreprise est une affaire prospère qui emploie 16 salariés.

Son activité est de fournir des chiens aux laboratoires pour tester des médicaments ou des techniques de chirurgie. Par exemple, c’est ici que l’AFM-Téléthon achète ses golden retriever myopathes. Un usage qui fait polémique. 

(…)

Depuis des années, l’association de défense des animaux One Voice cherche la faille juridique et attaque régulièrement devant les tribunaux. Le dernier épisode en date est la contestation d’un arrêté préfectoral qui modifie l’agrément de l’élevage. “Là, nous avons un élevage qui s’agrandit. Ça va complètement à l’opposé du mouvement mondial”, nous expliquait Muriel Arnal, la fondatrice de One Voice, en février dernier. “Il ne s’agit pas d’un agrandissement, répond Alix Barboux, la directrice départementale de la cohésion sociale et de la protection des populations de l’Yonne. Il s’agit en réalité d’une régularisation d’un arrêté qui date de 1974.”

L'élevage, récemment racheté par une société américaine, regroupe surtout des Beagles et Golden Retriever, chiens réputés gentils et qui peuvent être donc manipulés tranquillement dans des opérations de cruauté. (Crédits : One Voice)

One Voice tente aussi de faire aboutir une plainte pour maltraitance, et a obtenu le droit de faire pénétrer un huissier sur le site. “Il a constaté qu’il y avait énormément d’animaux, comme l’avait constaté le rapport d’inspection officiel, que les femelles sont seules pour mettre bas la nuit, que les cours sont nettoyées au karcher pendant que les chiens sont présents dans les petites courettes”, nous disait la présidente de l’association en février. 

Muriel Arnal ne peut plus tenir ces propos aujourd’hui. La cour d’appel de Paris a interdit à One Voice de faire la publicité de ce rapport. À la direction des services vétérinaires de l’Yonne, on conteste les insinuations des militants. “Tous les bâtiments sont inspectés. On dresse un tableau, un constat d’anomalies s’il y en a. Et tous les ans, on arrive à des choses qui sont tout à fait normales. Pas d’anomalies majeures, précise Philippe Théodore, directeur adjoint. Il est vrai que depuis que cet établissement fonctionne, il a eu le temps d’intégrer toutes les évolutions réglementaires. On peut garantir que les animaux sont réellement correctement traités.”

Des chercheurs publient fréquemment des tribunes dans la presse pour défendre les expériences sur les animaux. Ces dernières années, des alternatives se sont développées comme la fabrication de cellules souches ou la modélisation mathématique. Sans incidence pour autant sur l’activité et les commandes de l’élevage de Mézilles.

Article indexé par Franck Isaac
Article traduit par Franck Isaac

ALLER PLUS LOIN

One voice
Crédits : France 3 Bourgogne-Franche-Comté
Crédits : One voice
Auteur(s)
Auteur(s) de l'oeuvre
Publication complète
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont composés / sélectionnés par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)
Morceaux choisis
L’élevage s’étend sur 7 000 mètres carrés avec près de 1 600 chiens.
Son activité est de fournir des chiens aux laboratoires pour tester des médicaments ou des techniques de chirurgie. Par exemple, c’est ici que l’AFM-Téléthon achète ses golden retriever myopathes. Un usage qui fait polémique.
Ces dernières années, des alternatives se sont développées comme la fabrication de cellules souches ou la modélisation mathématique. Sans incidence pour autant sur l’activité et les commandes de l’élevage de Mézilles.
Auteur(s)
Auteur(s) de l'œuvre
Publication complète
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont composés / sélectionnés par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)
L’élevage s’étend sur 7 000 mètres carrés avec près de 1 600 chiens.
Son activité est de fournir des chiens aux laboratoires pour tester des médicaments ou des techniques de chirurgie. Par exemple, c’est ici que l’AFM-Téléthon achète ses golden retriever myopathes. Un usage qui fait polémique.
Ces dernières années, des alternatives se sont développées comme la fabrication de cellules souches ou la modélisation mathématique. Sans incidence pour autant sur l’activité et les commandes de l’élevage de Mézilles.

Laisser un commentaire