Samedi 28 Novembre 2020

Tout être doté d'une personnalité est une personne

Le Webcurateur d’actualités animalières
Tout être vivant doté d’une personnalité est une personne
Annuaires évènementiel & associatif animaliers
|
|
RÉPERTOIRES
ARCHIVAGES
HALLS
THÈMES
FORMAT
RÉACTIONS
NOUS AIDER

Fermeture annoncée du delphinarium de Vancouver

Ce contenu est, implicitement ou non, plutôt défavorable au changement de statut des animaux en tant qu’êtres soumis aux caprices de la brutalité humaine.
Contenu issu d’un livre, d’une revue, d’un magazine
Podcast, ou contenu audio
GF
Grand Format
Synthèse
Article-source publié le
 18 janvier 2018
Contenu central
Dauphin - ballon
Ce genre de spectacle, dégradant pour les dauphins, est désormais interdit à Vancouver.
AjustezCes options sont inopérantes sous Internet Explorer 8
votre confort de lecture

L’Aquarium de Vancouver abandonne son combat pour garder les baleines et les dauphins en captivité, disant que le débat public sur cette question entrave son travail de conservation.
« Nous croyons à l’importance de l’interaction entre le public avec les baleines et les dauphins », dit John Nightingale, PDG de l’aquarium.
Cependant il ajoute que « le débat dans la communauté, avec les avocats, avec les politiciens … est en train de débiliter notre travail sur notre mission ».

Le printemps dernier, la Commission des parcs de Vancouver a voté pour empêcher l’aquarium d’accueillir de nouvelles baleines et dauphins, en raison de la question de l’éthique de garder les animaux en captivité. À l’époque, M. Nightingale avait promis de « se battre jusqu’à la fin » contre l’interdiction. Son changement d’avis est le résultat de longues discussions au cours des derniers mois, dit-il.

Depuis le vote de la commission des parcs, deux des trois cétacés en captivité à l’aquarium sont morts.
M. Nightingale affirme que la décision de mettre fin au programme des cétacés ne touchera pas le travail de sauvetage des baleines et des dauphins échoués et en détresse.
Dorénavant tout animal rétabli de ses blessures devra être relâché dans la nature ou être transféré dans un autre établissement.

Malgré l’abandon du programme de captivité, John Nightingale compte mener à bout la contestation judiciaire de la décision de la commission des parcs.
L’aquarium veut notamment conserver le droit de garder des animaux dans leurs bassins sur une base temporaire le temps de les soigner.

La pétition en ligne ici
Auteur(s)
Auteur(s) de l'oeuvre
Publication complète
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles sont composés / sélectionnés par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)
Morceaux choisis
Depuis le vote de la commission des parcs, deux des trois cétacés en captivité à l’aquarium sont morts.
RECHERCHE PAR ÉTIQUETTES
0 0 voter
L'article est-il instructif ?
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires