Le média d'informations et de culture animalière

Samedi 6 Mars 2021

Le média d'informations et de culture animalière

Engageons-nous pour
une information complète sur
la zoodiversité et la cause animale

RÉPERTOIRES
ARCHIVAGES
HALLS
THÈMES
FORMAT
RÉACTIONS
NOUS AIDER

Extinction progressive des koalas d'Australie

Ce contenu est, implicitement ou non, plutôt défavorable au changement de statut des animaux en tant qu’êtres soumis aux caprices de la brutalité humaine.
Contenu issu d’un livre, d’une revue, d’un magazine
Podcast, ou contenu audio
GF
Grand Format
Synthèse
Article-source publié le
 15 mai 2019
Contenu central
Le koala, malgré sa popularité, n'échappe pas à la grande vague écocidaire qui frappe l'ensemble des animaux libres. (Crédits : Orythys / Pixabay)
AjustezCes options sont inopérantes sous Internet Explorer 8
votre confort de lecture

La situation est grave pour les koalas. Selon l’Australian Koala Foundation (AKF), ils « pourraient être considérés comme ‘fonctionnellement éteints’ en Australie » notamment si aucune mesure de conservation viable n’est rapidement mise en place.

« La AKF pense qu’il n’y a pas plus de 80.000 koalas en Australie. C’est à peu près 1% des 8 millions de koalas qui ont été tués pour leur fourrure et envoyés à Londres entre 1890 et 1927« , rappelle Deborah Tabart, la présidente de l’association dans un communiqué daté du 10 mai 2019.
Depuis 2010, la fondation a surveillé 128 « electorates » australiensZones géographiques délimitées, représentées par un seul membre du Parlement qui recouvrent l’aire de répartition de ces animaux.
Selon l’AKF, 41 n’en abritaient plus. « Ils se sont éteints« . 26 de ces zones ont moins de 100 koalas, 46 en ont entre 500 et 1000, 10 en ont entre 1000 et 5000 et seulement 5 en abritent plus de 5000.
Pour les electorates qui en comptent 1000 voire moins, soit 72 d’entre eux, l’AKF suppose que l’espèce est fonctionnellement éteinte, c’est-à-dire que la faiblesse de sa population entraîne un bouleversement négatif de tout l’écosystème.

Des mots, rien que des mots

L’association se plaint du manque d’investissement des politiques australiens. « Au gouvernement, personne n’a rien écrit pour protéger les koalas au cours des six dernières années« , assure-t-elle. Elle précise que ni le Premier ministre ni le chef de l’opposition n’ont répondu à ses sollicitations sur le sujet. Pourtant, des mesures ont été réfléchies et sont prêtes à être mises en place. C’est le cas notamment du Koala Protection Act qui ne vise pas seulement la protection de ces animaux mais aussi des arbres qui assurent leur survie. « J’ai entendu de nombreuses promesses en l’air de membres du gouvernement prétendant protéger le koala. Regardez où nous en sommes maintenant. Le Koala Protection Act fonctionnera et est prêt à l’emploi« , assure Mme Tabart qui n’attend désormais plus que sa promulgation. Sans cela, le nombre de koalas pourrait encore chuter.

Article indexé par Franck Isaac
La pétition en ligne ici
Auteur(s)
Auteur(s) de l'oeuvre
Publication complète
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont composés / sélectionnés par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)
Morceaux choisis
La AKF pense qu’il n’y a pas plus de 80.000 koalas en Australie. C’est à peu près 1% des 8 millions de koalas qui ont été tués pour leur fourrure et envoyés à Londres entre 1890 et 1927
Au gouvernement, personne n’a rien écrit pour protéger les koalas au cours des six dernières années
RECHERCHE PAR ÉTIQUETTES
Auteur(s)
Auteur(s) de l'œuvre
Publication complète
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont composés / sélectionnés par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)
La AKF pense qu’il n’y a pas plus de 80.000 koalas en Australie. C’est à peu près 1% des 8 millions de koalas qui ont été tués pour leur fourrure et envoyés à Londres entre 1890 et 1927
Au gouvernement, personne n’a rien écrit pour protéger les koalas au cours des six dernières années
RECHERCHE PAR ÉTIQUETTES
0 0 voter
L'article est-il instructif ?
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires