|
|
|
Lundi 14 Juin 2021
Lundi 14 Juin 2021

Le média de la condition animale

Version Beta 2.1

Bolsonaro accélère fortement la déforestation amazonienne

Ce contenu est, implicitement ou non, plutôt défavorable au changement de statut des animaux en tant qu’êtres soumis aux caprices de la brutalité humaine.
Contenu issu d’un livre, d’une revue, d’un magazine
Podcast, ou contenu audio
GF
Grand Format
Synthèse
Article-source publié le
 14 décembre 2019
Extrait de l'article
Jair Bolsonaro se rit bien des conséquences tragiques de sa politique incendiaire en Amazonie. (Crédits : SIPA)
AjustezCes options sont inopérantes sous Internet Explorer 8
votre confort de lecture

Encore une mauvaise nouvelle pour le climat alors que la COP25 doit s’achever dans les prochaines heures.
En Amazonie brésilienne, la déforestation a plus que doublé en un an, selon des données officielles obtenues par satellite, rapporte l’Agence France-Presse.

Encore une mauvaise nouvelle pour le climat alors que la COP25 doit s’achever dans les prochaines heures.
En Amazonie brésilienne, la déforestation a plus que doublé en un an, selon des données officielles obtenues par satellite, rapporte l’Agence France-Presse.

Avec 563 km² déboisés, il s’agit du chiffre le plus élevé pour un mois de novembre depuis 2015, selon l’Institut de recherches spatiales (INPE), organisme public de référence brésilien qui mesure la déforestation.
Or, à cette période de l’année, la déforestation est censée être plus faible en raison de la saison des pluies.

Pour les onze premiers mois de l’année, qui coïncident avec le début du mandat du président d’extrême droite Jair Bolsonaro, la déforestation a atteint plus de 8 970 km². C’est près du double du total de janvier à novembre 2018 (4 878 km²).

Le Prodes, un des systèmes utilisés par l’INPE pour mesurer la déforestation, a montré à la fin de novembre que celle qui ravage l’Amazonie brésilienne a dépassé le seuil de 10 000 km² pour la première fois depuis 2008 entre août 2018 et juillet 2019. Soit une hausse de 43 % par rapport aux douze mois précédents. Ces données révèlent une progression encore plus importante, de 74,5 %, de la déforestation dans les territoires indigènes en un an.

La plus grande forêt tropicale du monde a ainsi perdu 10 100 km² en un an, contre 7 033 km² entre août 2017 et juillet 2018.

Article indexé par Franck Isaac
Article traduit par Franck Isaac

ALLER PLUS LOIN

La pétition en ligne ici
Crédits : Brut (21 Novembre 2019)
Auteur(s)
Auteur(s) de l'oeuvre
Publication complète
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont composés / sélectionnés par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)
Morceaux choisis
Avec 563 km² déboisés, il s’agit du chiffre le plus élevé pour un mois de novembre depuis 2015
La plus grande forêt tropicale du monde a ainsi perdu 10 100 km² en un an, contre 7 033 km² entre août 2017 et juillet 2018
Auteur(s)
Auteur(s) de l'œuvre
Publication complète
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont composés / sélectionnés par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)
Avec 563 km² déboisés, il s’agit du chiffre le plus élevé pour un mois de novembre depuis 2015
La plus grande forêt tropicale du monde a ainsi perdu 10 100 km² en un an, contre 7 033 km² entre août 2017 et juillet 2018
0 0 votes
L'article est-il instructif ?
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires