|
|
|
Jeudi 23 Septembre 2021
Jeudi 23 Septembre 2021

Média participatif sur la condition animale

Version Beta 2.1

Média participatif sur la condition animale

70 000 personnes fustigent l'asphyxie aux nitrates de 15 tonnes de poissons morts

Ce contenu est, implicitement ou non, plutôt défavorable au changement de statut des animaux en tant qu’êtres soumis aux caprices de la brutalité humaine.
Contenu issu d’un livre, d’une revue, d’un magazine
Podcast, ou contenu audio
GF
Grand Format
Synthèse
Article-source publié le
 29 août 2021
Extrait de l'article
Les 15 tonnes de poissons morts à cause de nitrates utilisés comme fertilisants par l'agriculture intensive, ont motivé 70.000 personnes a manifester le long de la plage d’Alcazares, en Espagne. (Crédits : Le Huffpost / Canal Animal)
AjustezCes options sont inopérantes sous Internet Explorer 8
votre confort de lecture

Des dizaines de milliers de personnes ont formé samedi 28 août en signe de deuil une chaîne humaine autour de la mer Mineure.

Des dizaines de milliers de personnes ont formé samedi 28 août en signe de deuil une chaîne humaine autour de la mer Mineure.

 Il s’agit d’une lagune salée dans le sud-est de l’Espagne où des tonnes de poissons sont morts des suites d’une pollution aux nitrates agricoles, ont indiqué les organisateurs et des responsables de la région.

Les images des poissons morts privés d’oxygène par cette pollution, ont fait la Une des médias espagnols et traumatisé l’opinion publique. De gigantesques files d’habitants se tenant par la main et auxquels se sont joints des touristes, beaucoup en tenue de plage, se sont formées le long de la plage d’Alcazares, qui s’étire sur six kilomètres sur les rivages de la lagune, d’une longueur de 73 km, selon des images de la manifestation. Les organisateurs ont estimé à 70.000 le nombre de participants.

“C’était une manifestation de deuil pour la mort des animaux … nous avons voulu que les gens leur demandent d’une manière ou d’une autre pardon pour la barbarie que nous leur avons infligée”, a déclaré à l’AFP Jesus Cutillas, l’un des organisateurs.“Depuis des jours, nous avons assisté à la mort de millions et de millions de poissons et voir toutes ces morts inutiles blesse”, a-t-il souligné.

(…)

Complaisance du Parti Populaire de droite

Selon les scientifiques, la principale cause du manque d’oxygène est l’arrivée dans la lagune de centaines de tonnes de nitrates utilisés comme fertilisants par l’agriculture intensive, qui favorisent la croissance d’algues asphyxiant l’écosystème aquatique, un phénomène appelé eutrophisation.

Lundi, au septième jour de l’hécatombe, les responsables de la région avaient indiqué que 4,5 à 5 tonnes de poissons avaient été récupérées, mais samedi la quantité de poissons et d’algues ramassée s’élevait à 15 tonnes. 

(…)

La ministre de la Transition écologique, la socialiste Teresa Ribera, qui s’était rendue sur place mercredi, avait accusé le gouvernement régional, aux mains du Parti populaire (droite), de fermer les yeux sur des pratiques agricoles illégales dans la plaine de Carthagène (Campo de Cartagena), une vaste zone d’agriculture intensive. Les organisations d’agriculteurs affirment qu’ils respectent scrupuleusement la législation environnementale.

Article indexé par Franck Isaac
Article traduit par Franck Isaac

ALLER PLUS LOIN

La pétition en ligne ici
Crédits : Le Huffpost
Crédits : TV5 Monde
Crédits : TV5 Monde
Auteur(s)
Auteur(s) de l'oeuvre
Publication complète
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont composés / sélectionnés par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)
Morceaux choisis
Les images des poissons morts privés d’oxygène par cette pollution, ont fait la Une des médias espagnols et traumatisé l’opinion publique. De gigantesques files d’habitants se tenant par la main et auxquels se sont joints des touristes, beaucoup en tenue de plage, se sont formées le long de la plage d’Alcazares…
Selon les scientifiques, la principale cause du manque d’oxygène est l’arrivée dans la lagune de centaines de tonnes de nitrates utilisés comme fertilisants par l’agriculture intensive, qui favorisent la croissance d’algues asphyxiant l’écosystème aquatique, un phénomène appelé eutrophisation.
les responsables de la région avaient indiqué que 4,5 à 5 tonnes de poissons avaient été récupérées, mais samedi la quantité de poissons et d’algues ramassée s’élevait à 15 tonnes
Auteur(s)
Auteur(s) de l'œuvre
Publication complète
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont composés / sélectionnés par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)
Les images des poissons morts privés d’oxygène par cette pollution, ont fait la Une des médias espagnols et traumatisé l’opinion publique. De gigantesques files d’habitants se tenant par la main et auxquels se sont joints des touristes, beaucoup en tenue de plage, se sont formées le long de la plage d’Alcazares…
Selon les scientifiques, la principale cause du manque d’oxygène est l’arrivée dans la lagune de centaines de tonnes de nitrates utilisés comme fertilisants par l’agriculture intensive, qui favorisent la croissance d’algues asphyxiant l’écosystème aquatique, un phénomène appelé eutrophisation.
les responsables de la région avaient indiqué que 4,5 à 5 tonnes de poissons avaient été récupérées, mais samedi la quantité de poissons et d’algues ramassée s’élevait à 15 tonnes

Laisser un commentaire