Panorama du diktat de la chasse française sur les non-chasseurs

Imprimer l'article

Article-source publié le
 30 janvier 2019

Analyse

Critique

Article-source publié le
 30 janvier 2019
Promeneurs
Il y a 7 fois plus d'accidents de chasse le dimanche que les autres jours de la semaine (Crédit : Shutterstock)

AjustezCes options sont inopérantes sous Internet Explorer 8
votre confort de lecture

En France, moins d’un million de chasseurs (environ 1,5% de la population) s’approprient pendant plusieurs mois, les espaces “naturels” pour pratiquer un loisir sordide, malsain et souvent inutile : tuer des animaux « sauvages » mais aussi élevés pour être ensuite lâchés et massacrés.

Dans le même temps, plus de 15 millions de randonneurs, 2 millions de cavaliers, auxquels il faut ajouter les simples promeneurs, cueilleurs de champignons, amateurs de photographie nature, sportifs… Sont pris en otage par une activité dangereuse, meurtrière et bruyante qui les empêchent de profiter de la nature notamment le dimanche.

« Le sentiment d’insécurité des usagers de la nature n’est pas exagéré : il n’existe aucun contrôle médical ou alcoolémique des chasseurs en France, alors qu’ils utilisent des armes pouvant tuer à 3 kilomètres » précise le Rassemblement pour une France sans Chasse (RAC), une association de Loi 1901 qui lutte contre la chasse et le piégeage en France.

Ainsi, « avec près de 150 accidents de chasse chaque année, la France détient le record européen du plus grand nombre d’accidents.
Et il y a 7 fois plus d’accidents de chasse le dimanche, jour où la nature est très fréquentée.

Roselyne Bachelot
Roselyne Bachelot, ministre de l'Environnement de 2002 à 2004, a fait abroger en 2003 la loi interdisant la chasse le mercredi sous prétexte que c'est le jour où les chasseurs peuvent apprendre à leurs enfants leur loisir sordide. (Crédits : Kenzo Tribouillard)

La chasse crée un climat d’insécurité qui perturbe la pratique des autres sports et loisirs de plein air.
Les détonations, cris, aboiements, allées-venues des 4×4, empêchent de profiter pleinement de la Nature.
S’ajoutent également les panneaux “Danger – Chasse en cours – Tir à balles” aux abords des zones chassées, qui contraignent à renoncer à son activité en faisant prudemment demi-tour. » s’indigne le Collectif pour le Dimanche sans chasse.

Pourtant, l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) se montre rassurant : « le nombre total d’accidents de chasse relevés durant la saison [2017-2018] s’élève à 113, en net recul par rapport à celui de la saison précédente (143 accidents). Ce chiffre est historiquement le plus bas jamais observé (…) 13 personnes sont tout de même mortes, dont 3 non-chasseurs.

Rappelons qu’en France, la chasse est autorisée les 7 jours de la semaine en période de chasseLa période de chasse en France est la plus longue d’Europe (presque 7 mois de l’année pour les seuls oiseaux) et s’exerce sur le nombre d’espèces le plus élevé en Europe : 90 en incluant les mammifères, 64 pour les oiseaux et pour des prélèvements annuels de 25 à 30 millions d’oiseaux. Environ 25 espèces d’oiseaux en mauvais état de conservation et classés comme tels sur les listes rouges de l’UICN sont toujours chassées en France, comme la tourterelle des bois menacée au niveau mondial ! (LPO), alors que dans la quasi-totalité des autres pays d’Europe de l’Ouest, il y a des jours sans chasse, souvent le dimanche.

(…)

Résultat : de plus en plus de promeneurs portent des gilets fluorescent pour être vus de loin ou ne sortent plus le dimanche…
Il n’est donc pas étonnant que de plus en plus de communes prennent des arrêtés pour interdire la promenade le dimanche dans certaines forêts ou obliger les administrés à porter des gilets jaunes. Un député LREM propose même d’interdire le VTT pendant la période de chasse !

Des dirigeants déconnectés de l'opinion publique

Il n’est donc pas étonnant que 79 % des Français soient favorables à l’arrêt de la chasse le dimanche, selon un sondage mené par l’IFOP du 4 au 7 janvier 2016. 55% y sont même très favorables, tandis que seulement 7 % y sont très défavorables.
Enseignement intéressant de cette étude, 81 % des Français résidant en ville soutiennent l’arrêt de la chasse le dimanche, ce taux reste également très élevé en milieu rural où il atteint 75 %.
Un sondage Ipsos pour One Voice d’octobre 2018 montre que 84 % des interrogés estiment que la chasse pose des problèmes de sécurité lors des balades dans la nature.
Enfin notre sondage en haut de page montre que 68 % des internautes sont contre la chasse quelque soit le jour de la semaine.

Et pourtant, cela n’a pas empêché le gouvernement sous le président Macron de diviser par deux le coût du permis national de chasse qui est passé de 400 euros à 200 euros, c’est plus de 20 millions d’euros supplémentaires à la charge des citoyens français, dans un contexte social difficile en France.
La loi “Chasse” du 26 juillet 2000 avait interdit, en France, la chasse le mercredi, disposition abrogée dès 2003 par Roselyne Bachelot.

Aujourd’hui, seuls les départements, via leur préfet, peuvent fixer librement un jour sans chasse, mais ils n’y sont pas obligés et « c’est seulement pour un motif de protection du “gibier” (animal sauvage chassable) et non des personnes » s’indigne le RAC.

Christophe Magdelaine

Imprimer l'article

Texte central

Franck Isaac

Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont choisis / produits par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)

Morceaux choisis

“avec près de 150 accidents de chasse chaque année, la France détient le record européen du plus grand nombre d’accidents. Et il y a 7 fois plus d’accidents de chasse le dimanche”
“en France, la chasse est autorisée les 7 jours de la semaine en période de chasse, alors que dans la quasi-totalité des autres pays d’Europe de l’Ouest, il y a des jours sans chasse, souvent le dimanche.”
“Et pourtant, cela n’a pas empêché le gouvernement sous le président de Macron de diviser par deux le coût du permis national de chasse”
Adhérez-vous aux idées, opinions, ou constats de cet article ?

Non, je rejette en bloc à 100% toutes les idéesNon, je ne suis pratiquement d'accord sur rienNon, c'est assez médiocre, à 2 ou 3 détails prèsNon, c'est à peine passableJe ne suis qu'à moitié convaincu.eOui, c'est plutôt pas malOui, c'est globalement bien vuOui, c'est plutôt très bienOui, c'est excellentOui, c'est parfait à 100%

Note moyenne : 0,00 sur 0 votes.
Inscrivez-vous pour noter cet article et répondre aux sondages
Loading...

Les commentaires se font directement au Forum

Texte central

Christophe Magdelaine

Publication
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont choisis / produits par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)
“avec près de 150 accidents de chasse chaque année, la France détient le record européen du plus grand nombre d’accidents. Et il y a 7 fois plus d’accidents de chasse le dimanche”
“en France, la chasse est autorisée les 7 jours de la semaine en période de chasse, alors que dans la quasi-totalité des autres pays d’Europe de l’Ouest, il y a des jours sans chasse, souvent le dimanche.”
“Et pourtant, cela n’a pas empêché le gouvernement sous le président de Macron de diviser par deux le coût du permis national de chasse”
NOS OBJECTIFS
But : Ouverture du Forum
Condition : 1000 inscriptions
1/1000 0.1%
But : Achat d'un ordinateur professionnel
Condition : 2600€
0€ 0%
AGIR PRÈS DE CHEZ SOI
Face à la disparition massive des insectes, et aux épandages massifs,
les oiseaux s'éteignent en silence
En disposant des boules de graisse autour de chez vous,
vous les aidez à survivre en ces temps difficiles
Une seule boule de de graisse nourrit plusieurs passereaux pendant quelques jours
Chaque boule de graisse ne dépasse pas 50cts, mais leur apport énergétique est énorme !
Précédent
Suivant
Fermer le menu
INTERAGIR

AIDER CANAL ANIMAL

HALLS DE LECTURE

INTERAGIR

AIDER CANAL ANIMAL

HALLS DE LECTURE