Sections
RÉPERTOIRES
ARCHIVAGES
HALLS
THÈMES
FORMAT
RÉACTIONS
NOUS AIDER
[DISPLAY_ULTIMATE_PLUS]
Vendredi 23 Octobre 2020
Le média participatif d’actualités animalières
Tout être vivant doté d’une personnalité est une personne
Annuaires évènementiel & associatif animaliers
|
|

La région Occitanie distribue 1,3 millions d’euros pour la chasse et la pêche

Ce contenu est, implicitement ou non, plutôt défavorable au changement de regard / statut des animaux.
Synthèse
Article-source publié le
 19 avril 2019
Texte central
Mais alors, à quoi sert ce million d’euros ? «Principalement, à réaliser nos actions cynégétiques» lance-t-il, à savoir, «protéger l’environnement, établir les espèces protégées comme les grands rapaces des Pyrénées, réimplanter des populations locales, créer des habitats favorables aux animaux». Aucun mot néanmoins sur l’activité primaire de la chasse, la réduction des populations d’animaux sauvages.
Carole-Delga-Port
Carole Delga, membre du Parti Socialiste, élue présidente de la Région Occitanie en 2016. (Crédits : Pascal Guyot / AFP)
AjustezCes options sont inopérantes sous Internet Explorer 8
votre confort de lecture

Ce fut une rencontre fructueuse. La présidente de région Carole DelgaAffiliée au Parti Socialiste a reçu le 9 avril dernier une délégation de la Fédération régionale des chasseurs d’Occitanie à qui elle a confirmé l’enveloppe budgétaire de 1,3 million d’euros par an, dédiée à la chasse et à la pêche.

Dans cette somme, 650 000 euros sont alloués à la chasse, à répartir entre les 13 fédérations départementales de l’Occitanie.
Un cachet satisfaisant mais insuffisant pour le président de la Fédération, Serge Casteran, qui regrette de devoir compter les deniers de la Fédération pour mener à bien ses nombreux projets, dont 25 sont en cours. «Ni la région ni les départements ne nous aident pour le fonctionnement de notre activité», confie le président.

Carole-Delga-L214
(Crédits : L214)

En effet, il affirme devoir compter sur les cotisations des adhérents pour les formations relatives au permis de chasse, à la sécurité – «pour éviter les accidents qui défraient la chronique» –, ou encore aux indemnisations des agriculteurs victimes des animaux sauvages. Or ces activités sont reconnues «mission de service public», précise Serge Casteran.

Mais alors, à quoi sert ce million d’euros ? «Principalement, à réaliser nos actions cynégétiquesQui se rapporte à la chasse» lance-t-il, à savoir, «protéger l’environnement, établir les espèces protégées comme les grands rapaces des Pyrénées, réimplanter des populations locales, créer des habitats favorables aux animaux». Aucun mot néanmoins sur l’activité primaire de la chasse, la réduction des populations d’animaux sauvages.

F.R.-G.-A.
Qualité générale de l'article

[ratings]

Imprimer l'article

Texte central
F.R.-G.-A.
Publication
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont choisis / produits par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)

Morceaux choisis

“Un cachet satisfaisant mais insuffisant pour le président de la Fédération, Serge Casteran, qui regrette de devoir compter les deniers de la Fédération pour mener à bien ses nombreux projets”
Auteur(s)
F.R.-G.-A.
Publication
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont choisis / produits par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)
Un cachet satisfaisant mais insuffisant pour le président de la Fédération, Serge Casteran, qui regrette de devoir compter les deniers de la Fédération pour mener à bien ses nombreux projets
DE PROCHE EN PROCHE