Hall 5 • Idées

Ajoutez votre titre ici

Kant : la dignité humaine passe par la négation de toute forme d’animalité

Analyse
Critique
1ere publication en
 1993 (écrits inachevés)
Charles le Brun - Parallèle entre la tête d'un aigle et celle d'un homme
Au nom de la dignité humaine, les Kantiens rejettent toute idée d'animalité en l'être humain. (Crédits : Charles le Brun)

AjustezCes options sont inopérantes sous Internet Explorer 8
votre confort de lecture

Ce qui m’est si suspect dans l’éthique Kantienne, est la « dignité » qu’elle accorde à l’homme au nom de l’autonomieNotion fondamentale de la morale de Kant : lorsqu’un individu agit sans principes, c’est qu’il n’a point de scrupules (anarchie morale). Lorsque la loi lui est imposée du dehors, la conduite droite n’a aucune valeur morale : l’individu ne fait qu’obéir (hétéronomie morale). C’est seulement lorsque l’individu s’impose à lui-même une loi qu’il agit moralement. En outre, il réalise ainsi sa liberté, qui ne peut se réaliser dans le vide, mais seulement par “l’intermédiaire de la loi”. (la-philosophie.com).
La faculté à s’auto-déterminer moralement est attribuée aux hommes comme un avantage absolu – comme un profit moral – et l’on en fait en secret une prétention à la maîtrise –  à la maîtrise sur la nature. C’est là l’aspect réel de la prétention transcendantaleAvant l’arrivée de Kant, on admettait que de nombreux concepts premiers de la réalité fasse partie du bagage “a priori” de l’esprit humain, sans pour autant qu’on puisse expliquer ou analyser en détail ces concepts. Kant rejette ce type de connaissance, et affirme que l’intellect ne doit pas se plier à ce “mur” indéfinissable de connaissances, mais au contraire, s’affirmer “transcendantale”, de telle sorte que c’est maintenant notre faculté de compréhension et de représentation qui doivent prendre le dessus sur le mystère des origines. Autrement dit, aux mystères insondables de la Nature devant laquelle on pourrait adopter une posture d’humilité, Adorno dénonce la démarche de Kant qui serait de faire “rentrer” la Nature dans les compartiments et limites de l’esprit humain, pour ensuite s’octroyer le droit à toutes les manipulations dégénérées sur celle-ci. suivant laquelle l’homme prescrit les lois à la nature.

La dignité éthique chez Kant est d’une destination-différente. Elle est dirigée contre les bêtes. Elle exclut tendanciellement l’homme de la création et de ce fait menace incessamment son humanité de se retourner en inhumanité.
A la compassion, elle ne laisse aucune place. Rien n’est plus détesté des Kantiens que le souvenir de la ressemblance-animale de l’homme. Cette tabouisation est à chaque fois en jeu, lorsque l’IdéalismeEnsemble de théories philosophiques qui considèrent que la nature ultime de la réalité découle d’abord de l’esprit, par des formes abstraites ou représentations mentales. L’Idéalisme s’oppose au Réalisme qui affirme que le monde externe a une existence indépendante de la conscience et de la connaissance qu’on peut en avoir. Il s’oppose aussi au Matérialisme, qui affirme que la réalité ultime est la matière. insulte le MatérialismeSystème philosophique qui soutient que toute chose est composée de matière et que, fondamentalement, tout phénomène est le résultat d’interactions matérielles, y compris la pensée qui naît de structures matérielles, et donc saisissables par les sciences dures.. Les bêtes jouent virtuellement pour le système idéaliste le même rôle que les juifs pour le fascisme. Insulter l’homme de bête – là est l’authentique idéalisme.
Nier absolument et à tout prix la possibilité de sauver les bêtes est la limite intangible de leur métaphysiqueConnaissance du monde, des choses ou des processus en tant qu’ils existent « au-delà » et indépendamment de l’expérience sensible que nous en avons.

Theodor W.Adorno
(1903-1969)

Imprimer l'article

Texte central
Theodor W.Adorno
Publication
Ouvrage-source
Beethoven. Philosophie der Musik. Fragmente und Texte
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont choisis / produits par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)

Morceaux choisis

“Rien n’est plus détesté des Kantiens que le souvenir de la ressemblance-animale de l’homme.”
“La dignité éthique chez Kant est d’une destination-différente. Elle est dirigée contre les bêtes. Elle exclut tendanciellement l’homme de la création et de ce fait menace incessamment son humanité de se retourner en inhumanité.”
Adhérez-vous aux idées, opinions, ou constats de cet article ?

[ratings]

Les commentaires se font directement au Forum

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Texte central
Theodor W.Adorno
Publication
Ouvrage-source
Beethoven. Philosophie der Musik. Fragmente und Texte
Notre sentiment
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont choisis / produits par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)