Insecticides et fongicides, un mariage mortel pour la ruche

Imprimer l'article

Article-source publié le
 7 février 2019

Synthèse

Article-source publié le
 7 février 2019
Abeille sur fleur
(Crédits : Janosch Diggelmann / Unsplash)

AjustezCes options sont inopérantes sous Internet Explorer 8
votre confort de lecture

En Californie (États-Unis) tout particulièrement, de nombreuses abeilles domestiques – ainsi que leurs larves – destinées à la pollinisation des amandiers meurent chaque année sans que personne ne comprenne vraiment pourquoi. Alors un entomologiste, expert des abeilles de l’Ohio State University (États-Unis) a enquêté.

Une étude précédente avait déjà montré que certains insecticides considérés comme sûrs pour les abeilles avaient un impact sur leurs larves.
Et aujourd’hui, Reed Johnson décrit comment des combinaisons d’insecticides et de fongicides – toujours considérés séparément comme inoffensifs – pouvaient se transformer en cocktails mortels pour les abeilles.

Ces résultats ont pu être obtenus grâce à un système très efficace de suivi des applications de pesticides qui a cours en Californie. Certaines des combinaisons employées ont diminué la survie des larves de plus de 60 % par rapport à un groupe témoin. Des combinaisons qui sont essentiellement utilisées au moment de la floraison.

« Les fongicides étant réellement utiles à la protection des arbres, le plus simple pour mettre un terme à l’hécatombe, c’est de supprimer l’insecticide de l’équation lors de la floraison des amandes », remarque Reed Johnson. Une recommandation à laquelle les producteurs semblent sensibles. D’autant que les insecticides peuvent continuer à être pulvérisés avant – et même après – la période d’entrée en scène des abeilles. Et avec la même efficacité.

Nathalie Mayer

Imprimer l'article

Texte central

Franck Isaac

Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont choisis / produits par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)

Morceaux choisis

“Les fongicides étant réellement utiles à la protection des arbres, le plus simple pour mettre un terme à l’hécatombe, c’est de supprimer l’insecticide de l’équation lors de la floraison des amandes”
Adhérez-vous aux idées, opinions, ou constats de cet article ?

Non, je rejette en bloc à 100% toutes les idéesNon, je ne suis pratiquement d'accord sur rienNon, c'est assez médiocre, à 2 ou 3 détails prèsNon, c'est à peine passableJe ne suis qu'à moitié convaincu.eOui, c'est plutôt pas malOui, c'est globalement bien vuOui, c'est plutôt très bienOui, c'est excellentOui, c'est parfait à 100%

Note moyenne : 0,00 sur 0 votes.
Inscrivez-vous pour noter cet article et répondre aux sondages
Loading...

Les commentaires se font directement au Forum

Texte central

Nathalie Mayer

Publication
Titre, chapô, images, intertitres, infobulles
sont choisis / produits par Canal Animal.
Les omissions au texte-source sont signalées par le sigle (…)
“Les fongicides étant réellement utiles à la protection des arbres, le plus simple pour mettre un terme à l’hécatombe, c’est de supprimer l’insecticide de l’équation lors de la floraison des amandes”
NOS OBJECTIFS
But : Ouverture du Forum
Condition : 1000 inscriptions
1/1000 0.1%
But : Achat d'un ordinateur professionnel
Condition : 2600€
0€ 0%
AGIR PRÈS DE CHEZ SOI
Face à la disparition massive des insectes, et aux épandages massifs,
les oiseaux s'éteignent en silence
En disposant des boules de graisse autour de chez vous,
vous les aidez à survivre en ces temps difficiles
Une seule boule de de graisse nourrit plusieurs passereaux pendant quelques jours
Chaque boule de graisse ne dépasse pas 50cts, mais leur apport énergétique est énorme !
Précédent
Suivant
Fermer le menu
INTERAGIR

AIDER CANAL ANIMAL

HALLS DE LECTURE

INTERAGIR

AIDER CANAL ANIMAL

HALLS DE LECTURE